Nourriture chinoise authentique et raffinée

Posté dans : Cuisine de Chine
89 / 100 Score SEO

La nourriture chinoise authentique ressemble rarement aux versions européennes trouvées dans les restaurants chinois du XIIIe. La Chine est un endroit immense et diversifié avec des millénaires d’histoire et d’influences culinaires. La Chine ne s’est pas vraiment ouverte suffisamment avant les années 1960 et 1970 pour partager une authentique nourriture chinoise avec le reste du monde.

Dans les restaurants chinois, nous l’avons vu, il y a une prédominance de la cuisine de Guandong. Mais ces plats ne représentent qu’une infime partie du spectre de la cuisine chinoise. La «nourriture chinoise» partagée pour la première fois avec le monde a été largement adaptée et modifiée, et presque tout cela provenait d’une seule région.

nourriture chinoise

Tout le monde connaît les classiques omniprésents que l’on retrouve dans tous les menus de tous les restaurants chinois. Les fans expérimentés n’ont même pas besoin de regarder un menu. Ils savent déjà que le poulet aigre-doux, les nouilles au bœuf, le riz frit et d’autres plats familiers seront immanquablement proposés.

Lire aussi : débuter avec un riz cantonais maison

Qu’est-ce que la nourriture chinoise authentique ?

Aux Etats-Unis, la cuisine que l’on appelait « nourriture chinoise » se trouvait principalement dans le quartier chinois de San Francisco dans les années 50. La nourriture chinoise était une option peu coûteuse pour des personnes à court d’argent. Jack Kerouac et la Beat génération en raffolait.

Cette nourriture chinoise était de la cuisine fusion avant l’heure. Elle s’est ensuite répandue dans le pays et dans le monde. Elle était évidemment adaptée aux goûts actuels et préparée avec des ingrédients disponibles localement. Même les légumes sont souvent différents. Les versions occidentales du brocoli, des carottes et des oignons ne font pas exactement partie dans la nourriture chinoise authentique.

Les plats chinois authentiques qui ont été adoptés par les restaurants occidentaux ont quelques différences fondamentales. Pour le poulet, les occidentaux préfèrent souvent la viande de poitrine blanche désossée. Les plats chinois utilisent souvent la viande brune, le tissu conjonctif, les organes et les petits os pour leur valeur nutritionnelle.

La cuisine occidentalo-chinoise a tendance à être moins épicée que les versions authentiques. On verra par exemple, de la sauce de soja et du sucre ajoutés aux plats qui ne demandent normalement pas beaucoup de goût sucré ou salé.

Les soupes et les sauces sont souvent fabriquées à partir de sachets de poudre vendus par les grands conglomérats alimentaires asiatiques, d’où la raison pour laquelle de nombreux plats et soupes chinoises ont un goût constant dans les restaurants.

Composition de la nourriture chinoise

Un repas chinois se compose de deux parties: des aliments de base, normalement faits de riz, de nouilles ou de petits pains cuits à la vapeur, et des plats de légumes et de viande. Les principaux ustensiles de cuisine sont les baguettes (pour les aliments solides) et la cuillère en céramique (pour les soupes).

Dans un repas chinois, chacun aura son propre bol de riz; cependant, les plats d’accompagnement seront servis dans des assiettes communes et partagés par tous. Normalement, les plats sont souvent consommés avec une bouchée de riz.

Les desserts ne sont pas des plats principaux en Chine; au lieu de cela, les desserts chinois sont considérés comme des collations consommées entre deux repas. Si le dessert est servi dans le repas, il sera servi au cours du repas sans distinction. S’il est servi à la fin du repas, le dessert est normalement un fruit frais.

Différents plats en différentes saisons

Les chinois changeront leurs menus au fil des saisons, des matières premières aux modes de cuisson, chaque saison utilise des assaisonnements différents et accompagne les plats. L’hiver a une saveur plus épaisse et riche, tandis que l’été présente une saveur légère et fraîche. Les cuisines en hiver sont les plus braisées ou mijotées, tandis qu’en été, elles sont principalement servies froides et garnies de sauce.

Sens de l’esthétique

La cuisine chinoise accorde une grande importance au sens esthétique du plat et recherche l’harmonie dans la couleur, l’arôme, le goût, la forme et l’ustensile. Le sens esthétique de la cuisine peut s’exprimer sous de multiples aspects. Peu importe que la matière première soit le chou chinois ou la carotte, ils peuvent tous être coupés en différentes formes pour correspondre à l’ensemble du plat, ce qui donne aux gens un plaisir mental et physique très unifié.

Partager votre passion pour la cuisine asiatique sur notre page Facebook

  1. […] Lire aussi : Une cuisine authentique et raffinée […]

Les commentaires sont fermés.