Recette japonaise 2 : Tempura de légumes

Les Tempura sont une forme de friture mais plus légère que celle que nous connaissons chez nous. Très populaire au Japon, ils trouvent en fait leur origine chez les missionnaires portugais venus au pays du soleil levant au XVIIe siècle. Au Japon, il est possible de manger des Tempura de pratiquement tout. Tempura de légumes, de fruits de mer, de crevettes ou de viande, tout se prépare avec cette farine très spéciale. Et nous vous laissez pas avoir par certains qui affirment que les Tempura sont des beignets rebaptisés. Quand vous en aurez manger des vrais, vous ferez vraiment la différence.

tempura de légumes

Ce plat traditionnel  est très apprécié des Japonais qui peuvent le commander régulièrement dans des restaurants étoilés ou simplement chez eux. C’est une cuisine à la fois raffinée mais également très simple à réaliser.

Le gros intérêt de cette cuisine est qu’elle peut s’adapter à de nombreuses sortes d’aliments. Que ce soit des légumes, de la viande mais également des fruits de mer ou des grosses crevettes, appelé ebi-tempura. Ces dernières se dégustent dans des stand de street food avec une soupe de Udon ou de soba.

Lire aussi : Udon les pâtes japonaises incontournables

Voici une recette simple pour préparer des tempura de légumes que vous accompagnerez simplement de riz et de sauce de soja.

Ingrédients pour la recette de Tempura de légumes

tempura de legumes

Pour : 2 personnes

2 morceaux de champignon shimeji (tranché finement)
2 morceaux de poivron rouge (finement tranché)
2 morceaux de courgettes (tranchées finement)
2 aubergines (en tranches fines)
2 morceaux de patate douce (en tranches minces)
2 morceaux de citrouille (tranché finement)
Huile végétale
1 pincée de poudre de curry
3 cuillères à café de sel

Mélange de pâte Tempura
1 cuillère à soupe de mayonnaise
¾ tasse de mélange de pâte Tempura
200 ml d’eau gazeuse (réfrigérée)

Mélange de farine tempura
½ cuillère à café de poudre de cari
2 c. à soupe de farine tempura OHMY

Préparation des Tempura de légumes

Mélanger les ingrédients de la pâte tempura dans un bol. Ne pas trop mélanger, lier légèrement le mélange ensemble en tapotant avec un fouet.
Chauffer l’huile à 175 ° C. Enrober légèrement les légumes du mélange de farine tempura, puis enrober du mélange de pâte. Cuire dans l’huile jusqu’à ce qu’elle soit croustillante et dorée.

Posez les légumes sur du papier absorbant pour absorber l’excès d’huile. Saupoudrer d’une pincée de poudre de cari et de sel pour servir.

Régalez vous !

L’histoire des Tempura

En 1543, un navire chinois avec trois marins portugais à bord se dirige vers Macao, mais est dérouté et se retrouve sur l’île japonaise de Tanegashima. Antonio da Mota, Francisco Zeimoto et Antonio Peixoto – les premiers Européens à avoir jamais foulé le sol japonais – ont été jugés comme « barbares du sud » par les habitants en raison de la direction d’où ils venaient et de leurs caractéristiques « inhabituelles » parce que non japonaises.

tempura de légumes

Les Japonais étaient au milieu d’une guerre civile et ont finalement commencé à échanger avec les Portugais, en général, des armes à feu. Et c’est ainsi que commença un poste de commerce portugais au Japon. Au départ donc, des armes à feu, puis d’autres articles comme le savon, le tabac, la laine et même des recettes.

Les Portugais sont restés au Japon jusqu’en 1639, date à laquelle ils ont été bannis parce que le shogun au pouvoir, Iemitsu, croyait que le christianisme était une menace pour la société japonaise. Alors que leurs navires s’éloignaient pour la dernière fois, les Portugais ont laissé une marque indélébile sur l’île: une recette de haricots verts battus et frits appelée peixinhos da horta .

Cette recetteétait en quelque sorte les premiers tempura de légumes et est depuis un incontournable de la cuisine du pays.Les Portugais sont restés au Japon jusqu’en 1639, date à laquelle ils ont été bannis parce que le shogun au pouvoir Iemitsu croyait que le christianisme était une menace pour la société japonaise. Alors que leurs navires s’éloignaient pour la dernière fois, les Portugais ont laissé une marque indélébile sur l’île: une recette de haricots verts battus et frits appelée peixinhos da horta .

Aujourd’hui, au Japon, elle s’appelle tempura et est depuis un incontournable de la cuisine du pays.

Partager votre passion pour la cuisine asiatique sur notre page Facebook

Les commentaires sont fermés.